Comment choisir l’épaisseur du surmatelas ?

L’épaisseur du surmatelas

1. Vous dormez sur le coté

Problématique : Poids du corps et pressions

Tout le poids du corps est concentré sur une épaule et sur le bassin, soumettant ces zones à de fortes pressions. Ces entraves à la circulation sanguine provoquent fourmillements, retournements et réveil impromptus.
Le surmatelas pour dormir sur le coté :

– Garantit un accueil optimal de l’épaule et des hanches. La circulation y redevient fluide et le rapport au matelas confortable.

– Réduit les besoins de mouvements pendant le sommeil du fait de la suppression des zones de pression. Sans raison de bouger, place au sommeil de qualité.

2. Votre IMC (Indice de Masse Corporelle) est élevé

Problématique : surcharge pondérale et fermeté du matelas

Vous avez besoin d’un matelas ferme qui assure l’alignement de votre colonne vertébrale en dépit de votre surcharge pondérale. Dans ce type de matelas, la fermeté du soutien se fait souvent au dériment de l’accueil.

Résultat, votre corps, plaqué sur une surface dure et indifférente à votre morphologie, subit des pressions intolérables.
Le surmatelas pour IMC élevé

En supprimant les points de pression, il défie littéralement l’apesanteur.

Vous gardez l’effet bénéfique d’un matelas ferme tout en préservant votre confort. Votre morphologie prise en compte, vous flottez dans une sensation de lit douillet.

3. Votre IMC est bas

Problématique : Sous charge pondérale et matelas inadapté

Trop léger, vous avez du mal à imprimer votre morphologie au matelas. Surtout s’il est ferme, il ne tient pas compte de votre anatomie. Votre dos subit une position peu naturelle, instigatrice de tensions musculaires troublant la quiétude de votre sommeil.
Le Surmatelas pour IMC bas : Il s’efface devant les courbes de votre corps et vous laisse vous enfoncer juste ce qu’il faut pour que votre position soit physiologique et confortable.

Votre colonne vertébrale reste droite, bien alignée, procurant un relâchement musculaire total et sommeil béat.

4. Vous avez le dos fragile

Problématique : matelas ferme et mal de dos

Matelas trop ferme est souvent synonyme de pressions et de mauvaise posture.
Il opprime les tissus les muscles, la colonne vertébrale et les articulations.

Si vous êtes, en plus, fréquemment atteints de mal de dos : fibrosites, torticolis, cervicalgies, lombalgies, articulations douloureuses, sciatiques… vous attendent au coin de la nuit.
Le surmatelas pour le mal de dos

Le surmatelas, à l’instar de l’oreiller à mémoire de forme, compense les agressions du matelas inadapté :

Efface les pressions qui s’exercent sur votre dos.
Diminue les risques de positions inconfortables. Chaque partie de votre corps trouve sa place harmonieusement et les tensions subies par votre dos s’estompent.
Diminue les changements de positions. Vous ressentez moins le besoin de bouger pour soulager l’engourdissement et les tensions musculaires. Vous vous endormez dans une position physiologique et la conservez longtemps.

5. Vous avez une mauvaise circulation sanguine

Problématique : pressions et mauvaise circulation

Un matelas trop dur a des effets néfastes sur votre circulation sanguine et sur la qualité de votre sommeil
Si en plus vous êtes sujets à des problèmes circulatoires, ces sensations seront exacerbées.